Quand peut-on commencer l'Aikido ?

* Un certificat médical d'aptitude aux activités physiques est impératif pour la pratique.
* On peut commencer l'Aikido à tout moment de l'année vu qu'il n'y a pas de compétition. Pour les premières séances, il est souhaité de venir avec un vêtement de sport: évitez les fermetures éclair qui risquent d'endommager les tapis.
* La différence de niveau entre les pratiquants plus anciens et les débutants est constamment prise en compte. Chacun se doit d'adapter sa pratique au partenaire qu'il a en face de lui. Cela permet aux débutants de progresser plus vite au contact des confirmés et aux anciens de travailler leurs bases avec les nouveaux venus.
* Sachez toutefois que certains dojo sont fermés en juillet et en août. Il est donc souhaitable de s'inscrire avant la fin de saison (début juin) ou en début de saison (septembre).


Les deux premiers cours sont gratuits et sans engagements. Au-delà de ces deux leçons d'essai, l'inscription devient obligatoire. Nous acceptons les enfants à partir de 6 ans.

Et si je ne suis pas sportif ? 

* Contrairement aux sports, aucune performance n'est demandée en Aikido. Tout le monde peut pratiquer cette discipline: enfants, hommes et femmes, désireux de se ressourcer à travers une étude qui impliquera autant leur côté physique que mental. Il est donc possible d'évoluer progressivement en puissance, souplesse et rapidité selon son propre rhytme. Le principe étant de repousser ses limites, la première étape consiste donc à les connaître.
* Courbatures et douleurs seront bien entendu aux rendez-vous des premiers lendemains de cours et s'estomperont bien vite.

L'Aikido...Dangereux ?

* Précisons tout d'abord qu'aucun accident portant à conséquence n'est à déplorer dans notre dojo. Ni lors du travail à mains nues, ni lors du travail avec armes. Comme dans l'ensemble des pratiques physiques, celle de l'Aikido nécessite l'acceptation d'un risque d'accident (le risque "zéro" n'existe jamais). Toutefois, il est important de préciser que les rares accidents sont dûs à la non-pratique de l'Aikido.
* En effet, ces accidents exceptionnels arrivent rarement lors d'une technique mais plutôt en enfreignant les consignes par distraction ou par excès de zèle.

A quel âge peut-on débuter la pratique de l'Aikido ? 

* Nous acceptons les enfants à partir de 6 ans. Les techniques, la pédagogie, le programme, etc...sont adaptés au niveau des enfants. Cependant, il n'existe aucune règle écrite à ce sujet. L'appréciation du professeur est primordiale. L'âge idéal diffère pour chaque enfant à partir duquel celui-ci tire plaisir et profite de chaque leçon.
* Pour votre information, un cours enfants est composé d'exercices d'assouplissement, d'échauffement, d'un apprentissage aux chutes, de déplacements, de techniques de bases, de pratiques plus intensives pour les plus âgés, de jeux adaptés à la pratique de l'Aikido et du maniement des armes en bois.

Un âge avancé est-il un problème? 

* Aucunement, à partir du moment où vous disposez d'un avis médical favorable. L'Aikido permet un apprentissage progressif respectant le rhytme de chacun.
* Plusieurs personnes ont débuté l'Aikido à plus de cinquante ans et de nombreux pratiquants peuvent être classés dans la catégorie "senior".

L'Aikido est-il un sport? 

* Bien qu'il s'agisse d'une pratique essentiellement physique, l'Aikido est un art martial. Le sport offre comme but la réalisation d'une performance, l'art martial propose une recherche de soi, à la fois physique et mentale.
* L'idée n'est pas d'être seul, meilleur que les autres mais bien le contraire: être meilleur soi-même mais avec l'aide de l'autre.
* Le sport ne peut se pratiquer à un haut niveau que pendant le laps de temps assez court qu'est la jeunesse physique. L'art martial est le travail de toute une vie.
* La voie du sport et celle des arts martiaux sont toutes deux des voies respectables mais tout à fait incimpatibles.
* Il faut savoir que le Judo, le Taekwondo, la lutte, le karaté sont des sports que l'on peut voir aux Jeux Olympiques mais pas l'Aikido. D'une part, c'est le C.I.O. qui est responsable de l'admission et du maintien des sports admis au programme des J.O.
* D'autres parts, le sport est caractérisé par la compétition, or, l'Aikido est non compétitif.
* Le fondateur de l'Aikido, Morihei Ueshiba trouvait que la compétition allait à l'encontre des principes de l'Aikido.
* L'absence de compétition en Aikido permet à chacun de pratiquer au rythme et avec l'intensité qui lui convient: de la pratique posée jusqu'à un investissement physique complet.
* L'enjeu majeur de l'Aikido étant la non-opposition, celui-ci est donc définitivement incompatible avec la compétition qui est la forme sportive de l'opposition. Nous estimons que la compétition dénature les arts martiaux en sports de combats* et refusons de participer à cet état de fait. Cette façon de voir relativise l'importance de l'ego. Au contraire, la compétition est l'exacerbation de l'ego, ce qui une fois de plus, n'est pas selon nous, compatible avec un art martial. * Libre à chacun de nous de choisir sa voix: Celle du sport en est une et celle des arts martiaux en est une autre.

L'Aikido est-il efficace ?

* D'une façon générale, les techniques ont démontré leur efficacité. Le pratiquant durant les premiers mois a un grand souci: l'efficacité! Il veut tester une technique, sa propre force, etc...Cette situation peut-être dangereuse: Les différents mouvements mettent en jeu les articulations, le pratiquant projeté participe souvent en partie à la chute, seule issue possible pour éviter le traumatisme de l'articulation visée ce qui peut parfois donner l'illusion de complaisance.
* Ce type de situation entre un pratiquant peu expérimenté et un néophyte peut être source de blessure. Si ces interrogations peuvent êtres légitimes au départ, il ne faut en aucun cas qu'elles "s'installent" car c'est une absurdité en Aikido où l'on ne va pas contre la force de l'autre. Ce type de comportement répété est incompatible avec la pratique de l'Aikido.

L'Aikido est-il un art de défense ?

* Dire que l'Aikido est un art de défense relève d'une connaissance très superficielle de la discipline. Attaquer, parer, contrer, c'est à dire apprendre à arriver avant l'adversaire bien que parti après lui. Ce shéma correspond à des techniques de self défense. Les premiers pas se font de cette manière: l'adversaire nous place dans une situation difficile, nous cherchons à nous en sortir.
* La seconde étape consiste à prévoir comment l'adversaire va attaquer mais l'initiative de l'attaque, même devinée reste à l'adversaire.
* L'Aikido à haut niveau va encore plus loin: l'adversaire n'a aucune initiative, avant qu'il est pensé à attaquer, il est déjà contrôlé. Il faut garder à l'esprit que l'étude de l'Aikido ne se limite pas à l'étude de techniques martiales. Il constitue une discipline martiale à part entière dont la pratique tend à bâtir des hommes, des femmes et des enfants responsables, armés pour faire face aux difficultés de la vie quotidienne et capables de résoudre celles-ci positivement, sans apport de violence ou de destruction, par une subtile transformation de l'adversite.

Y a-t-il des katas en Aikido ? 

* Les katas sont des mouvements codifiés, seul ou à plusieurs, simulant des situations de combat prédéterminées, stéréotypées ou stylisées. Dans les arts martiaux, il représente un combat réel contre un adversaire imaginaire. Il n'y a pas de katas en Aikido hormis dans la pratique des armes.

Quelles sont les pratiques des armes en Aikido ?

* Ken ki-hon waza: apprentissage des coupes aux sabres.
* Ken tai ken: sabre contre sabre.
* Tachi dori: main nue.
* Jo ki-hon waza: apprentissage des frappes au bâton.
* Jo tai jo: bâton contre bâton.
* Jo dori: main nue contre bâton.
* Jo nage: projection à l'aide du bâton.
* Tanto dori: main nue contre poignard.


La pratique des armes est une composante de l'Aikido. C'est un outil pédagogique pour travailler les bases de la discipline: distance, centrage,...

Quels sont les grades en Aikido ?

- Il s'agit du système de grade en usage au Japon.

Il comporte deux types de grade: les grades inférieurs (kyu) et grades normaux (dan). Notez que pour un Japonais, le premier dan ou "shodan" le grade du débutant! C'est à partir de ce moment que l'Aikido commence à s'apprendre.

* Mukyu: essai
* 6è kyu jusqu'au 1er kyu
* 1er dan jusqu'au 10è dan.

Quand et comment passer un grade?

Les grades sont le reflet d'une évolution technique et en aucun cas d'une aptitude agressive ou autre...Ils sont obtenus suite à une démonstration technique favorable.

1. Grade kyu: Ils sont marqués par une ceinture blanche (Mukyu). Les examens de grades kyu se déroulent tous au dojo sous la direction du professeur. Les grades présentés sont à considérer comme une progression personnelle et individuelle. Sont pris en compte pour leur attribution: Le niveau technique du pratiquant, son engagement dans l'étude de l'Aikido, son assiduité, son ancienneté, ses progrès techniques en rapport avec son âge et son niveau initial, son application des règles d'étiquette et de comportement.

Grade dan: Ils sont marqués par une ceinture noire.

1. Du 1er au 3è dan: deux fois par an sous la direction d'un jury national de hauts gradés (commission fédérale des grades), reconnu par le Hombu dojo de Tokyo.
1. 4è dan: par la commission fédérale des grades ou sous la direction d'un sensei reconnu par le Hombu dojo.
2. 5è au 8è dan: l'acquisition se fait sur recommendation au Hombu dojo.
3. 9è au 10è dan: il s'agit de grades honorifiques ou...posthumes.

Quels sont les noms des protagonistes ?

Les protagonistes sont des partenaires.

L'attaquant se nomme uke ou aite. L'attaqué se nomme tori, shite ou nage.

Le rôle d'Uke

Durant la pratique, les partenaires prennent alternativement le rôle de nage (celui qui projette) et uke (celui qui est projetté). Ce travail à deux en aïkido s'apparente aux katas ou formes, pratiqués dans de nombreux arts martiaux. Les formes servent de lignes directrices pour l'exécution correcte des mouvements et des techniques modifiables en fonction des spécificités de la confrontation.

Pour l'entraînement, la technique qui va être appliquée est connue des deux partenaires avant que l'attaque ne commence. C'est un facteur supplémentaire pour assurer un environnement de pratique sur! Il est donc important pour uke d'attaquer proprement avec détermination sans anticiper la réponse de nage qu'il connaît par avance. Nage a besoin d'une attaque engagée afin de comprendre les problèmes d'équilibre, de biomécanique et de flux d'énergie. L'attitude martiale d'uke va le protéger des blessures et lui permettre de progresser lui-même et de faire progresser ses partenaires d'entraînement. Uke sera aussi récompensé de ses efforts par un corps souple et préparé à la chute: une expérience inquiétante, si ce n'est dangereux, pour beaucoup de monde.

Le rôle de Nage

Nage connaît la nature de l'attaque, ainsi peut-il se concentrer sur le déplacement correct, la distance, le déséquilibre du partenaire. Le premier mouvement de nage devrait d'abord déséquilibrer son partenaire car uke sera incapable de résister s'il perd son centre de gravité. Il apprend à remodeler l'instinct d'opposition vis-à-vis des attaques en une réponse harmonieuse telle qu'on la retrouve dans les techniques d'Aïkido. Il apprend à garder une sérénité physique et mentale face à des attaques qui déstabiliseraient une personne non entraînée.

Il devient capable de discerner, ce qui constitue une menace potentielle de ce qui ne l'est pas. Cette attitude distingue les personnes ayant une expérience du budo et est une composante fondamentale de l'esprit martial.

Pourquoi les saluts ?

L'Aikido étant d'origine Japonaise, sa pratique est empreinte de la célèbre courtoisie nippone. Il ne s'agit en aucun cas d'une pratique sectaire ou religieuse.

En entrant dans le dojo, saluez en direction du kamiza de la façon suivante: en position debout, les mains le long du corps, inclinez votre buste d'environ 30 à 45 degrés. Le fondateur participe à nos pratiques par l'héritage qu'il nous a transmis. C'est pourquoi nous lui témoignons notre reconnaissance et notre respect en le saluant au début et à la fin du cours. Lorsque vous arrivez en retard, prenez l'initiative de le saluer en seiza avant de vous joindre à la pratique. Les pratiquants et le Senseï se saluent mutuellement au début et à la fin des cours, immédiatement après le salut à O Senseï. De plus, lorsque pendant le cours le Senseï vous fait une remarque, saluez-le en seiza afin de lui montrer votre appréciation.

Quand puis-je porter le hakama?

Le hakama ne se porte pas immédiatement en Aikido. Il est le reflet d'une certaine forme d'engagement et de technique confirmée. On considère généralement qu'il peut être porté à partir du 3è kyu.

C'est un large pantalon que portait le samouraï. Il n'était pas conçu, comme on le prétend parfois pour dissimuler les pieds ou donner l'illusion de flotter. En fait, le hakama était remonté dans la ceinture quand un affrontement devenait imminent, tout comme les manches du kimono étaient retenues par une longue bande de tissu, le tasuki.

Il peut arriver que le tatamis soit momentanément réservé au "hakama", ce qui signifie, au personnes ayant accumulé un bagage technique suffisant pour travailler avec vigueur sans risque de se blesser.

Quelle est la formation et le statut des professeurs ?

La majorité de nos professeurs bénéficient d'une formation ADEPS (brevet moniteur sportif), dont l'AFA a la charge des cours spécifiques.

Quelles sont les valeurs éducatives de l'Aikido ?

L'Aikido est une école d'enseignement et de développement des valeurs morales et physiques. C'est une méthode d'éducation complète. Apprendre à se connaître soi-même et à être en harmonie avec les autres. Par une pratique alliant rigueur, concentration, souplesse du corps et de l'esprit dans laquelle la notion de compétition est remplacée par celle de dépassement de soi, de coopération et d'échange avec l'autre, l'Aikido apparaît comme une discipline favorisant un épanouissement physique, moral et relationnel.

L'importance de la notion de respect en Aikido...pourquoi ?

L'Aikido est un art martial, il enseigne une conception de la vie. De ce fait, la pratique de cet art mérite notre respect. Ce respect est dû à O Senseï (le fondateur de l'Aikido), au dojo, au Senseï ainsi qu'aux partenaires avec qui nous pratiquons.

Vos partenaires vous aident à vous améliorer; ne pas les respecter ou ne pas tenir compte de leur personnalité est contraire à l'esprit de l'Aikido.

L'Aikido exclut toute notion de compétition: vous ne combattez pas votre partenaire, vous pratiquez ensemble pour vous améliorer mutuellement. Ainsi, aider son partenaire, c'est s'aider soi-même!!!

Les élèves avancés sont pour vous des aides précieux. Indépendamment de leur âge, de leur sexe ou de leur staut social. Ils méritent votre respect et votre considération. Pour leur part, les élèves avancés ne devraient pas abuser de leur position. L'élève avancé doit rester humble et sincère dans son attitude et dans sa conduite, il doit s'efforcer d'être un excellent modèle pour les débutants.

En Aikido, on utilise souvent les armes: Lorsque vous les utilisez, ils deviennent un prolongement de vous-même et vous permettent d'améliorer votre Aikido. A ce titre, respect leur est dû. Donc, avant et après l'utilisation d'une de ces armes, saluez le Kamiza en tenant avec les deux mains votre ken, jo ou tanto, et éviter de les lancer, de les piétiner ou de les enjamber.

Combien coûte l'Aikido ?
Vous trouverez toutes les informations souhaitées en vous rendant sur notre site shizendojonivelles.be et cliquez ensuite sur la rubrique "INFO".

A titre indicatif, le prix du Keikogi varie entre 25€ et 60€. Tout dépend de la marque, taille et épaisseur du tissu.

Pour le Hakama, cela varie entre 30€ et 200€.

Il est important de souligner que dans notre dojo, celui-ci n'est porté qu'à partir du grade de 3è kyu. Le port du hakama est le reflet d'une forme d'engagement et de techniques relativement acquises.

Votre licence assurance (1 an) reviendra à 30€ pour les enfants et 35€ pour les adultes.La licence assurance est imposée par les fédérations auxquelles nous sommes affiliés et offre entre-autres, une couverture en assurance durant les cours au dojo mais aussi durant tous les cours ou stages de tous les dojo affiliés ou non, intra ou extra-territoriaux, sans frais supplémentaire.

Concernant les cotisations, rendez-vous dans "info" et dérouler le curseur jusque "cotisations".
La cotisation bénéficie au dojo et couvre ses frais de fonctionnement.

Quelles sont les formalités d'inscription ?

Pour inscrire votre enfant, vous devez:

* Le présenter au professeur qui est la seule personne à même d'accepter un élève (une tenue sportive est exigée pour les deux cours d'essai).
* L'élève doit être muni d'un certificat médical certifiant son aptitude à la pratique d'un sport.

Quels sont les différents documents ?

Vous devez remplir annuellement un formulaire de demande de licence assurance et l'accompagner d'une attestation médicale.

Il s'agit du document attestant votre adhérence à notre dojo et à notre fédération, reçu peu de temps après votre inscription. Il s'agit d'une part de votre cotisation fédérale (licence) et la preuve de votre couverture en assurance.

D'une carte de stage dans laquelle ces derniers seront comptabilisés. (stage signifiant cours spécial donné par un professeur au minimum 4èdan). On y note la date, le nombre d'heures de pratiques, le lieu et l'expert ayant officié. Un quota d'heures de stages est obligatoire pour la présentation des examens dan.

Votre licence assurance vous couvre pour tous les cours au dojo, des autres dojos de la fédération, ainsi que lors des stages intra ou extraterritoriaux. Tout pratiquant est dans l'obligation d'être en possession de sa licence-assurance lors de toute pratique dans ou hors de son dojo. Ce document se présente au format carte de visite dans une pochette plastique.

D'un carnet yudansha de l'Aikikaï Foundation dès le premier dan. Vos grades dan y seront notés, les heures de cours prestées au Hombu dojo, etc...

D'un timbre annuel à coller dans le carnet yudansha.

Puis-je me faire rembourser de la licence ou de la cotisation ?

En aucun cas!

Les fédérations ne remboursent pas la somme versée pour les licences-assurances.

Notre dojo considère que les deux leçons d'essai permettent de s'engager avec certitude.

Notre fédération... Qui est-elle ?


Notre fédération se nomme AFA ou Association Francophone d'Aikido. Elle est la seule fédération reconnue par l'ADEPS et la communauté française. Par le biais du Belgian Aikikaï, elle est membre de la fédération internationale d'Aikido, du Hombu dojo (le centre mondial à Tokyo)et du comité olympique et interfédéral belge.

Il est important de souligner que notre fédération est la seule a être reconnue par la Communauté française Wallonie-Bruxelles.

Pour des raisons purement linguistique, le Belgian Aikikaï est l'organe UNIQUE qui rassemble l'AFA et la VAV (Vlaamse Aikido Vereniging).

Comment choisir le bon dojo ?


Le bon dojo n'est pas forcément le plus proche de votre domicile. Comme dans tout domaine, les arts martiaux connaissent bon nombre d'escrocs et de charlatans. Quelle que soit la discipline choisie, pensez à respecter les points suivants:

Sécurité
Bien que la douleur fasse partie de l'entraînement, les cours se donnent dans un cadre sécurisant, où la possibilité de se blesser est réduite par des consignes claires, un respect évident du partenaire et des élèves, l'usage de matériel et d'accessoires appropriés.

Respect et convivialité
Les arts martiaux Japonais sont empreints de la notion de reishiki, que l'on pourrait traduire par "expression de la politesse". Cela s'accompagne d'un cérémonial codifié, une tenue de corps maîtrisée et un respect inconditionnel des pratiquants.

Fuyez tout dojo où l'étiquette n'est pas respectée. Où les pratiquants se tapent dans le dos au lieu de se saluer, où l'on parle fort, où les grades de l'ancienneté ne sont pas respectés. Le dojo est un lieu de travail, pas un rassemblement de bons copains.

Fuyez tout dojo où le cérémonial tourne au sectarisme, où le grade donne droit à une supériorité, où le professeur ressemble plus à un gourou qu'un enseignant. Où l'on vous cite les fondateurs et les senseis Japonais à chaque phrase. Où l'austérité est la seule règle et où les sourires sont proscrits.
Si l'étiquette est très présente dans la culture Japonaise, elle s'exprime d'une manière naturelle et conviviale. Aucun dojo ne devrait vous faire penser à une secte.

Formation des cadres
Le ou les professeurs ont-il reçu une formation adéquate (sportive, pédagogique...).

Grade des cadres
Tout qui achète une ceinture noire a le droit de la porter. Le nombre de dan importe beaucoup moins que la manière dont ils ont été acquis. Le grade Belge le plus élevé et reconnu par le Japon est le 7èdan. Tout grade supérieur peut-être considéré comme suspect.

Reconnaissance
Il existe une infinité de fédérations plus ou moins obscures ou fantaisistes dans le monde des arts martiaux. Le dojo qui vous intéresse est-il affilié à une fédération reconnue par l'Adeps, la Communauté française, la Province, la Commune, etc?

Experts
Tout bon dojo doit proposer différents stages dirigés par des experts hauts gradés. Méfiez-vous des dojo confinés dans leur microcosme où le professeur est maître absolu. Notez que tous les Japonais ne sont pas des experts en arts martiaux. La présence d'un professeur Japonais n'est donc pas systématiquement une bonne chose: encore faut-il qu'il soit issu d'un organisme respectable.